Plante(s) présentée(s) lors de la réunion des adhérents

du mois mai 2018


 

Prosthechea guttata

L'espèce fut décrite en 1952, par Ames et fut renommé en 2003 par Christenson

 

Biotope :

Origine géographique : Mexique

Biotope :présente dans des forêts de pins et de chênes ou mixtes à des altitudes de 1400 à 2400 mètres.

  Type de milieu : Epiphyte.

  Températures de culture : tempérée à chaude.

Description:

Croissance : sympodiale.

  Taille : moyenne.

  Feuillage :feuilles obtuses ou aiguës de 6 à 20 cm qui apparaissent apicalementau printemps jusqu'à l'été.

  Pseudobulbes :pseudo-bulbes de formes coniques-ovoïdes à fusiformes-ovoïdes.

  Inflorescences : en  racéme d’environ 30 cm. Ouverture successive des fleurs.

 Fleurs : Petites fleurs de 5 à 10 mm, non résupinées. La floraison se déroule progressivement sur une très longue période.

De couleur jaune orangé recouverte de petits poils sur la face arrière des pétales.

  Parfum : Parfum de camphre très prononcé.

 

Culture :

  Températures : de 15 à 30 °C, écart d’environ  5 °C pour les températures nocturnes.

                            Atmosphère chaude et humide.

Support privilégié : pots.

Substrat :drainant à base d’écorces de pin (moyennes à grosses), de sphaigne et de tourbe blonde

  Lumière : élevée mais sans soleil direct.

  Arrosages : réguliers à l’eau de pluie  pour maintenir le substrat humide.

 Ralentir les arrosages quand les pseudobulbes sont bien formés sans laisser la plante se dessécher          

  Fertilisation : apports 2 fois par mois au printemps et en été.

  Mode de multiplication : Séparation du rhizome.

 

Encore rare dans les collections, c’est une orchidée vraiment agréable et de très longue floraison.

Elle est de plus assez facile à cultiver si les conditions de culture sont respectées.